Immobilier ancien

Etes-vous amateur de vieilles pierres?


Dans un investissement "vieille pierre" il y a plusieurs critères à respecter :

1°- N'investissez que dans des emplacements où il y a un marché locatif sérieux et pérenne.
2°- N'investissez que là où vous êtes certain de la qualité de l'environnement actuel et futur.
3°- N'investissez que si l'immeuble a du cachet.
4°- Assurez-vous de la capacité du promoteur à réaliser des travaux de très haute qualité (n'oubliez pas que votre investissement est destiné à traverser les siècles). 


La question du coup de restauration:

Vous devez savoir que les rénovations de très bonne qualité coûtent très cher. Beaucoup d'investisseurs sont effrayés par le coût des travaux et pensent que les marges des promoteurs sont déraisonnables : très souvent ils se trompent.
En effet ces bâtiments anciens et de caractère sont généralement soumis à des normes de rénovation très strictes. C'est systématiquement le cas pour les immeubles qui bénéficient des régimes Malraux et Monuments Historiques. Ces normes imposent notamment d'utiliser des matériaux nobles et de premier choix, et de faire appel pour réaliser les travaux à de petits artisants spécialisés.

Bien sûr la qualité a un coût. Pour éviter de se tromper, Il faut choisir des opérateurs reconnus au savoir faire éprouvé. 

 

Quels dispositifs?

3 types de fiscalité correspondent à l'investissement vielle pierre :

Vous choisissez votre opération en fonction de votre fiscalité:

  • Déficit foncier pour les investisseurs ayant de gros revenus fonciers qu'il cherche à défiscaliser : les travaux s'imputent sur les revenus fonciers et le déficit est reportable 10 ans.
  • Malraux pour l'investisseur n'ayant pas ou peu de revenus fonciers : L'économie d'impôt varie entre 22 et 30% du montant des travaux mais les travaux sont limités à 100 000€ par an. Le Malraux concerne donc des investissements de moyenne importance.
  • Monuments historiques qui sont réservés aux contribuables très fortement imposés : les travaux et les intérêts d’emprunt s’imputent en totalité sur votre revenu global. De plus il n'y a pas de limitation de taille de programme. 

 Pour consulter la note "Etes-vous amateur de vieilles pierres ? et si vous utilisiez des vieilles pierres pour faire des donations ? cliquer ici

Patrimoine Courtage

Actualités

Notre point sur l'économie à février 2017

 

BREXIT: Quelles conséquences pour votre patrimoine?
Nos commentaires sur le BREXIT.

 

Pourquoi les résidences de tourisme sont-elles loin d'être un investissement de tout repos ?

Les résidences de tourisme

 

L'usufruit temporaire de biens immobiliers dans une structure IS (SCI ou entreprise)

L'usufruit temporaire

 

Et si vous aviez le courage de bannir le mot risque de votre vocabulaire ?

Bannissez le mot risque

 

Quelques éléments de réflexions sur d'éventuels investissements dans l'agriculture

L'agriculture un investissement plaisir

 

Et si vous arrêtiez de croire ce que l'on vous raconte sur la santé de l'Amérique !

Un point sur l'Amérique

 

L'avenir n'appartient qu'à ceux qui sont optimistes de nature

Etes-vous optimiste ?

 

Pourquoi choisir un Conseil en Gestion de Patrimoine ?
La réponse de Fidelity

 

Accéder à un fond de marchand de biens sous forme de FPCI:
FPCI d'opérations de marchand de biens

Novapierre Allemagne

Investissez sur un marché porteur avec une fiscalité douce

 

Sécurisez votre épargne avec l'investissement en nue-propriété

Nue-propriété

 

L'immobilier en France

Construit t'on trop en France ?

 

Notre lettre de Patrimoine 1er semestre 2017

Lettre de Patrimoine 1er semestre 2017